.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jean Michel Sapin - Une présentation pas terminée


Danganronpa: Disaster Recovery :: Gestion des personnages :: Présentations
Aller en bas
Kieran Lowell

Messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Jean Michel Sapin - Une présentation pas terminée Mar 17 Avr - 0:44

Kieran Lowell
Prénom : Kieran
Nom : Lowell
Âge : 17 ans
Nationalité : Anglais
Date de naissance : 28/12
Sexe: Masculin
Orientation s. : À déterminer
Groupe : Élèves
Classe : A3-1
Talent : Augure
Avatar ft. : Kujou Tenn - IDOLiSH7
Physique
Pouic.
Caractère
Il a le rire contraignant et les sourires aussi rares que dérangeants - Une retenue à double tranchant, imperturbée même par les plus violentes tempêtes, aussi douloureuse qu'un foudroiement et pourtant aussi doux que du miel, aussi sucré qu'une sucette (il s'esclaffe aussi souvent qu'un nouveau-né se tait, et quand il ne peut plus se retenir il a les larmes aux yeux et les dents qui luisent sous le reflet du soleil– c'est quelque peu glapissant et surprenant au début, semblable au ricanement du renard dans les contes de Grimm. C'est un rire discret mais enthousiaste, qui reflète l'âme quand les yeux ne le peuvent pas).

C'est une douceur à la fois fragile comme une fine couche de verre mais aussi imperceptible qu'un grain de poussière déposé sur un meuble inceptisé – c'est une précaution chaleureuse et accueillante comme une journée d'été, durant laquelle les oiseaux chantent à tue-tête jusqu'à ce que le ciel se teinte de carmin et que le soleil fond dans son propre reflet (Les marques d'années de méfiances sont aussi repérable qu'un tatouage sur l'épaule - visible en été et caché en hiver).

Son esprit est un Jukebox dont la cassette est coincée – les mêmes pensées sont prises dans une spirale imperturbable et se répètent sans cesse, sans vraiment changer de timbre. (C'est une mélodie entraînante au piano et au violon, empreinte de nostalgie - souvenir d'une petite maison poussiéreuse en plein printemps, dont les fenêtres n'étaient jamais ouvertes mais où les rires y raisonnaient et l'odeur de terre mouillée emplissait les narines).

C'est un homme d'audace aux idées aussi faramineuses qu’inattendues – ce sont des partitions aux duos les plus improbables, aux notes aussi légères que versatiles qui reflètent les désires les plus égoïstes gravés dans sa chair depuis l'aube des temps (un endroit fermé à clé et entouré de milles sentinelles qui en gardent l'entrée – c'est comme une chambre dont le trésor vaut des milliards, et que toutes mains crochues (et cœurs avides) cherchent à s'en emparer).

C'est un dévoreur de savoir et un fervant adepte de la solitude – à la façon des monstres dans les livres pour enfant, l'immense bouche au douze rangées de dents pointues et les mains aux géantes griffes pourpres en moins (Il ne cherchait qu'un paisible lieu où écouler son temps paraissant infini, dénué de technologie avec comme fidèle compagnon un livre jaunis aux pages tordues et l'espoir d'un peu de compagnie).

Chaque soir la même silhouette erre drapée de sa protection immaculée, parfois elle traîne le visage solemne et les sourcils froncés, d'autres fois la bouche étirée et les yeux légèrement plissés – mais une fois la lune couchée et le soleil reflété dans l'eau du lac, Kieran s'accorde un répit et oublie l'espace d'un instant cette intrigante existence (La lecture n'est réservée qu'aux livres volontairement ouverts, et quand bien même cette règle est outrepassée, le contenu se doit de rester inconnu aux yeux de tous, semblable à la précaution adressée à un dossier top secret).

"Liars" est fréquemment prononcé dans un murmure étouffé, présent comme un voile de malheur sur le monde, un cauchemars logé au plus profond du coeur – mais Kieran passe outre les méfiances malveillantes, force ses yeux meurtris à déchiffrer les hiéroglyphes dissimulés dans les flammes (Il n'a jamais autant regretté l'avoir enfoui – "Liars" est la représentation abstraite de cruauté, un mal impurifiable qui prend racine dans la poitrine. Il est impossible de lui échapper, semble-t-il, l'indifférence à peine suffisante pour retarder l'inévitable).
Histoire
Cot cot.
En réalité
Pseudo : Meme Lord Kyo, Kieran, comme vous le souhaitez
Âge : 16 ans
Comment avez-vous trouvé le forum ? : Tour de magie
Autre : -
Revenir en haut Aller en bas
Jean Michel Sapin - Une présentation pas terminée
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» JEAN-MICHEL NICOLLET
» Jean-Michel Folon
» Michel Sapin un gros beauf lourd et harceleur recidiviste....
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Le 20/10, on dit adieu à Jean Michel Folon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: Disaster Recovery :: Gestion des personnages :: Présentations-
Sauter vers: