.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Vanitas Kakoyami - Ultime Catsitter~ [Terminé]


Danganronpa: Disaster Recovery :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées
Aller en bas
Vanitas Kakoyami

avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 16/04/2018
Localisation : Casquette de Saihara ♥
Avatar KG : Kaede Akamatsu - Ultime Pianiste

Feuille de personnage
: Kaede Akamatsu - Ultime Pianiste

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Vanitas Kakoyami - Ultime Catsitter~ [Terminé] Lun 16 Avr - 15:12

Vanitas Kakoyami
Prénom : Vanitas
Nom : Kakoyami
Âge : 17 ans
Nationalité : Japonaise
Date de naissance : 21 Décembre 2031
Sexe: Homme
Orientation s. : Bisexuelle ?
Groupe : Élève
Classe : A2-1
Talent : Catsitter Ultime
Avatar ft. : Vanitas de Kingdom Hearts
Physique
Vanitas est un jeune homme mesurant 1m78 pour 67 kilogrammes. Cela ne se voit pas mais il possède une légère musculature grace à ses scéance d'escalades. L'adolescent a un teint pâle, sa peau étant fragile, il ne peut pas réellement prendre des couleurs si ce n'est devenir rouge et que cette dernière lui fait mal à brûler. Sur sa tête il a une chevelure hérissée, voire même hirsute, noire tel le plumage d'un corbeau bien que cela lui arrive de se comparer à un chat noir aussi. D'ailleurs il a deux parties de cheveux hérissés qu'il positionne exprès pour faire songer à des oreilles de chats
Les traits de sont visage semblent plutôt délicats, presque fins et légèrement arrondis. Cependant, son regard fait que certaines personnes n'osent pas l'approcher, sûrement par peur ou par intimidation, tant il semble froid et agressif mais ça c'est à cause de ses yeux particulièrement dorés. Peut-être aussi le fait qu'il sourit rarement joue un rôle, sans doute.

Côté vestimentaire, il n'y a rien à dire de particulier. Il aime bien porter des choses simples et décontracté pour pouvoir être à l'aise, le plus souvent ses vêtements ont une touche de rouge, de noir ou de blanc. Les couleurs clairs sont très rarement dans son code vestimentaire à part le blanc et le gris clair.

Caractère
Solitaire, asociable, taré, cruel, arrogant, distant, froid et tête en l'air. Ses camarades ont toujours sorti ces qualificatifs pour décrire le noiraud durant sa jeunesse. Cependant, que savent-ils de lui, réellement, à part rien ? Rien. Mais cela lui est égal à force. En effet, Vanitas a finit par développé un petit côté je-m'en-foutiste où tout semble ne pas le toucher alors qu'en réalité il est bien plus sensible de ce qu'on pourrait croire mais que voulez-vous, les gens continueront de mal le juger à cause des premières impressions. Pourtant avant cet "accident", personne ne disait ça de lui au contraire, mais bref nous sommes pas là pour discuter de ça, il ne l'acceptera pas d'en parler toute façon à part si vous avez la chance d'obtenir sa confiance.

En effet, de nature méfiant, Vanitas est difficile à gagner sa confiance et il faut avoir de la patience pour l'apprivoiser. Il est comme un chat sauvage qui est prêt à cracher s'il se sent agressé. Mais une fois sa carapace brisée il s'avère être quelqu'un de plus détendu, doux, protecteur, attentionné et sensible, bien qu'il n'ose pas trop l'avouer à voix haute de peur d'être blessé et surtout ne voulant pas qu'on découvre sa véritable personnalité pour des raisons personnelles.

Parfois il est contradictoire, par exemple, il souhaite vouloir être seul alors que dans le fond il ne supporte pas la solitude. En plus d'avoir des difficultés pour s'ouvrir aux autres, l'adolescent est sociablement maladroit à cause de ses fréquentations qui n'est composées que de chats. C'est-à-dire qu'il n'est pas étonnant qu'il puisse adopter des habitudes félines tout naturellement, et pas forcément au bon moment ni au bon endroit. D'ailleurs l'une de ses plus grandes habitudes sont les longues siestes l'après-midi, se balader la nuit ou bien faire de l'escalade. Cependant il a une peur bleue des endroits très serrés et sombres.

En revanche, il est conseillé de ne pas toucher Vanitas, surtout s'il ne vous fait pas confiance. Monsieur n'est vraiment pas tactile et ça lui arrive de trembler aux moindres contact physiques, voire même subir une crise de panique. Cela lui arrive d'avoir des petits moment de paranoïa lorsqu'il n'est pas rassuré ou qu'il a peur. Il faut dire que son traumatisme ne l'a pas beaucoup aidé sur ce coup-là non plus. Faites d'ailleurs attention lorsque vous lui posez des questions sur lui, c'est une situation très délicate et angoissante pour lui de se rappeler de son passé, et Vanitas n'hésite pas à le faire comprendre, légèrement agressivement et froidement, qu'il n'a strictement pas envie de continuer la discussion.

En dehors de son caractère disons... complexe, il voue une profonde passion pour les chats. Un amour pur. Il ne peut s'en passer de ces petites boules de poils et il est capable d'en parler pendant des heures. Ne soyez donc pas étonné lorsqu'il se met à parler dynamiquement et de manière confiante soudainement alors que vous le connaissez comme une personne plutôt calme et discrète. En parlant de ça, Vanitas est plutôt observateur, il préfère généralement analyser ce qui l'entoure que d'ouvrir la bouche. Mais ça, c'est sûrement parce qu'il a l'habitude de parler à personne à part aux chats avec qui il a une connexion plutôt spéciale et profonde.

Particulièrement avec Pixel. Il parle de ce chaton comme s'il s'agissait d'une personne, ce qui pourrait rendre confus certains et puis pour d'autres ambigüe alors qu'en réalité, il y a rien de mal entre lui et elle. Vanitas partage juste un grand amour à la fois paternel et fraternel avec cette ragdoll. Il se sent très apaisé auprès de Pixel et il est très reconnaissant envers elle d'avoir apporté de la couleur dans sa vie. Elle lui est très précieuse, alors si jamais il lui arrivait malheur... ça serait une panique générale en Vanitas qui va se manifester.

Histoire
Je me suis toujours demandé à quoi cela servait de raconter son passé à quelqu'un alors que ça ne lui concerne pas. Surtout que la plupart s'en fichent, non ? Non ? Je n'ai pas très envie de parler de cet "accident" alors je vais devoir sauter une bonne partie de mon enfance. C'est mieux ainsi.
Je me nomme Vanitas Kakoyami, mon père fait partie des personnes les plus aisées, ce qui fait de moi l'enfant d'un riche, malheureusement. Mon paternel a toujours voulu que je sois une personne d'influence mais cette idée me déplaisait beaucoup et malgré que je lui montre mon désacord il continue de persister. Pff, qui voudrait ressembler à une brindille qui sent bon la menthe, fugurant dans toutes sortes de publicités ? Sérieusement. Ce conflit entre lui et moi était le désespoir total, puis un jour alors que j'avais sept ans et que je sortais d'école, je croisais CE chat. Je me suis de suite arrêté dans mon trajet en apercevant ce pauvre jeune chat abandonné qui s'est aussi arrêté pour me fixer intensément. Étrangement, je me voyais en lui et je fus pris de compassion pour ce petit animal avant de l'adopter et l'emmener chez-moi. J'avais bien l'impression que c'est ce qu'il voulait puisqu'il ronronnait et miaulait, blotissant contre moi.
Sa présence me faisait bizarre mais réchauffait mon coeur parce que j'ai toujours été seul. Même à l'école. Il semble, ou alors j'ai dû oublier ce passé que je renie, enfin bref.

Évidemment, en me voyant avec cet animal, mon père m'a fait une crise et m'a disputé en me faisant bien comprendre qu'il ne tolérait pas d'avoir une bête dans le manoir. J'étais profondément triste. Le lendemain après cette dispute, j'étais parti abandonner le chat dans la rue mais il est revenu à moi quelques heures plus tard. Le surlendemain, je l'abandonne encore plus loin de la demeure, pourtant le soir-même il revient, ronronnant. A quoi peut-il bien penser ? Il ne comprend pas que j'essaye de m'en débarasser ? Il ne m'en voulait vraiment pas que je tente de l'abandonner ? Pauvre chat il doit être désespéré... comme moi.
Après trois tentatives à l'abandonner et un mois de débat avec mon parent, ce dernier finit par accepter la présence de l'animal. J'étais très heureux et j'imagine que le félin aussi, il me semblait avoir cette forte volonté de ne pas vouloir me lâcher. Ce qui est drôle quand on sait que ce n'est qu'un animal.

Le temps passe alors. Un deuxième chat, puis un troisième arrivent. Cinq. Sept... J'ai eu un total de treize chats, en peu de temps, que j'ai adopté. Enfin que "j'ai adopté"... Je veux dire c'est plutôt eux qui m'ont adopté ! Hey, je ne dis pas de bêtise ! Je me suis toujours demandé ce qu'il y avait avec moi mais les chats semblent être très attirés par moi. Je ne sais pas, je dois avoir ce quelque chose qui doit les rassurer et les rendre heureux auprès de moi tout comme je me sens vraiment heureux en leur présence.
Ensuite, ce jour-là, il y a eut cette affiche, une annonce, qui a attirée mon attention, et qui m'a même choqué sur le coup, "Je cherche un(e) Catsitter pour garder mes chats durant mon absence"

...

Catsitter ? Vraiment ? J'ignorais totalement qu'il existait un équivalent de babysitter mais pour les chats. C'est sans réfléchir une seconde de plus que je suis allé voir la personne qui a fait cette petite annonce, et sans que je m'y attende elle a accepté facilement. Ma grande motivation et cette passion que j'avais de parler de mes treize chats l'ont beaucoup impressionnée et convaincue. Après m'avoir passé quelques informations que je dois savoir sur ses chats, elle m'a laissé ses animaux au moment voulu. Je m'en suis très bien occupé comme s'il s'agissait de mes propres chats. Du coup tout se passait bien, ça me plaisait beaucoup. Vraiment beaucoup.
Et depuis ce jour-là, je suis allé d'annonces en annonces, m'occupant de plus en plus de chats pendant des durées encore plus longues que précédemment. A force je devenais célèbre, au fur à mesure, auprès des propriétaires de chats ce qui faisait qu'au lieu que ça soit moi qui vient les voir de moi-même ce sont les gens qui viennent m'appeler ou m'envoyer des mails.

J'acceptais tout sans exception, hors de question de dire non alors que ces petits félins ont besoin de moi ! J'arrivai même à m'occuper de cinq missions en même temps, alors quelques missions en plus n'est pas du tout dérangeant.
Mais à mes seize ans et demi arriva une terrible tragédie. Mon père avait tué mes treize chats sous prétexte qu'il n'en pouvait plus, que ma passion était futile à ses yeux et que je lui faisait honte. J'étais terriblement détruit. Mon paternel avait de la chance de ne pas s'attirer des ennuis parce que je me serais fait un plaisir de me venger... Tout ça parce qu'il a du pouvoir et l'argent... c'est dégueulasse comme situation. C'est égoiste de sa part de ne pas vouloir comprendre que je n'ai strictement pas envie de devenir ce qu'il veut mais plutôt ce que je veux MOI.
Fort heureusement que j'ai les chats des propriétaires pour me consoler. Ils ressentaient ma mélancolie alors ils me faisaient encore plus de câlins qu'à  l'accoutumé. Ma foi en l'humanité commence sérieusement à s'effondrer. Comme si ça ne l'était pas déjà le cas auparavant...

C'est plus tard, alors que je n'étais pas sorti de mon chagrin, que je la rencontre. Elle était si mignonne et gracieuse avec ses jolis yeux bleus. Elle est ma Lumière. C'était une ragdoll, ma race de chat préférée, avec une robe seal mitted. Elle devait être un chaton de trois mois et demi lorsque je l'ai trouvé là, dans la rue, abandonnée dans une pauvre cage alors qu'elle miaulait son désespoir.
J'ai courru le plus vite possible pour la libérer. La pauvre était terrifiée au début avant de s'agripper à moi en ronronnant, me donnant pleins de bisous.

Ce jour-là, j'ai compris que je lui ai sauvé la vie et qu'elle en était terriblement reconnaissante. Mon devoir est de la protéger et prendre soin d'elle, je la garderai précieusement avec moi, n'importe où. Oui, je ne l'abandonnerai jamais... JAMAIS. Personne n'a le droit de lui faire du mal ou elle payera. Sans exception.

Je l'ai appelé Pixel, et elle est mon véritable porte-bonheur.

Au fil du temps, on a commencé par reconnaitre mon talent auprès de Hope’s Peak Academy. Je me sentais nerveux parce que cela voulait dire que je serais entourés de beaucoup personnes en plus de devoir partager une chambre avec quelqu'un. J'ai fini par me ressaisir et accepter d'être dans cette école. Ayant doublé une fois pour des raisons... personnelles... je suis en deuxième année.

En réalité
Pseudo : Kaede
Âge : 20 ans
Comment avez-vous trouvé le forum ? : Meeeh. Je viens de la V1 c:
Autre : J'offre des cookies gratuits et des cours de lancer de poids *^*
Revenir en haut Aller en bas
Monokuma
Admin
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 31/01/2018
Avatar KG :

Feuille de personnage
: description du personnage

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vanitas Kakoyami - Ultime Catsitter~ [Terminé] Lun 16 Avr - 16:07
Félicitations, tu es validé !
Coucou, te voilà dès à présent validé ! Ta fiche est beaucoup trop bien et ton personnage beaucoup trop chou je l'aime de toute mon âme et je veux en savoir plus. ;w; Tu peux donc dès à présent commencer à RP en allant par là, et à demander des liens avec les autres par ici. Il y a également plusieurs choses intéressantes à faire juste ici, comme recenser ton avatar dans le bottin adéquat par exemple. Ah oui, et pour ce qui est de ta classe et de ton dortoir, tu seras en A2-1 et tu seras dans la chambre G-2 et tu n'as pas encore de colocataire mais il viendra bientôt. Bon jeu à toi !
DR : Disaster Recovery
Revenir en haut Aller en bas
Vanitas Kakoyami - Ultime Catsitter~ [Terminé]
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je suis la forme de vie ultime ! [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: Disaster Recovery :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: