.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sollicitude - ft. Kaede


Danganronpa: Disaster Recovery :: Killing Game :: Etage 9 - Dortoirs
Aller en bas
Shuichi Saihara

Shuichi Saihara
Messages : 100
Date d'inscription : 15/04/2018
Avatar KG : Ne me regardez pas comme ça... J’ai juste retiré ma casquette c’est tout...

Feuille de personnage
: Shuichi Saihara, Détective Ultime

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Sollicitude - ft. Kaede Lun 7 Jan - 3:40
ft. Kaede
❝ SOLLICITUDE ❞
「première nuit」
Il devait déjà être tard. L'heure exacte ? Shuichi n'en n'avait pas la moindre idée, et après une journée aussi surréaliste, il devait certainement avoir perdu la notion du temps. Le fait que cette tour soit complètement dépourvue de lumière naturelle y était sûrement pour quelque chose aussi. Ce qui l'empêchait de filtrer ? Des plaques métalliques, qui étaient très solidement fixées à toutes les fenêtres. Toutes sans exception. L'éclairage était projeté par des lampes à néons qui conféraient une atmosphère un peu mystique aux étages 7 et 8. De jour, la lumière artificielle remplacerait donc les rayons du soleil. Leur horloge biologique ne pouvait que s'en trouver perturbée.

Si le détective pensait avoir eu son quota de nombre d'heures de sommeil pour la journée, il se sentait pourtant fatigué. Mentalement en particulier. Il fallait bien reconnaître que celle-ci avait été riche en émotions, au point d'en être éprouvante. Malgré tout, le jeune homme était persuadé qu'il n'arriverait pas à fermer l’œil de la nuit. Au mieux il ne dormirait que très peu. Car sa conscience le tourmentait déjà alors qu'il arpentait les couloirs de l'étage 7.

La douche qu'il venait tout juste de prendre l'avait aidé à avoir les idées un peu plus claires, en plus de se débarrasser de l'odeur de déchets qui s'était collée à sa peau des heures durant. Contre toute attente, cette tour était aussi bien équipée que Monokuma le prétendait, et le détective avait pu le constater de lui-même. Ils ne manquaient de rien : La nourriture, le logement, les vêtements... Tout leur avait été fourni.

Au prix de leur liberté.

Shuichi saisit la rampe d'escalier. C'est entre ces murs qu'il passerait la nuit, en attendant les lendemains incertains. Pour l'heure, lui comme les autres élèves n'avaient pas vraiment d'autre alternative. Monokuma leur avait posé un ultimatum, et le brun à la casquette jugea qu'il était plus prudent de se plier à ses règles... ou plus exactement à ne pas les enfreindre. L’œil des multiples caméras étaient braqué sur eux, à l'affût des moindres faits et gestes : il ne fallait pas l'oublier.

Plus il en apprenait sur leur nouvel environnement, plus il trouvait que cette histoire relevait de la fiction. Pourtant, ce bois qui glissait sous ses doigts, ces marches qu'il montait une à une, cet air qu'il respirait, étaient bien réels. Tout comme cette fine silhouette blonde, assise au bout de l'escalier.

...Une silhouette blonde qu'il reconnaissait.

« - Akamatsu-san ? » l'interpella-t-il doucement.


Son visage s'éclaircit un peu en la voyant. Qu'est-ce qu'elle faisait-là ? Il s'était attendu à ce qu'elle soit déjà en train de dormir, mais comme lui, la pianiste était peut-être trop tourmentée. Elle avait vraiment l'air ailleurs, et Shuichi n'était même pas certain d'avoir été remarqué ni même entendu. C'était plutôt préoccupant de la voir comme ça... Il monta les marches pour raccourcir la distance entre eux :

« - Tu n'arrives pas à trouver le sommeil... ? »


Question rhétorique. Personne ne réussirait à dormir après avoir entendu une annonce pareille, le brun aux yeux mastic pouvait le comprendre. Cependant, il avait le pressentiment qu'il y avait bien plus de raisons à son tracas, et s'il pouvait lui être d'un quelconque réconfort en l'écoutant dire ce qu'elle avait sur le cœur, alors il le ferait. Même jusqu'au petit matin s'il le fallait. Il devait lui faire part de certaines choses lui aussi, mais décida d'être celui qui lui prêterait une oreille attentive.

Sans rien ajouter de plus, il alla donc s'asseoir un peu timidement à ses cotés. Rester seule en pleine nuit dans un escalier à l'abri des regards était assez imprudent, mais montrait bien la confiance qu'elle plaçait en chaque élève.

Même s'il venait à peine de la rencontrer, il avait l'intime conviction qu'elle était sincère.



© Gif source

_________________







Spoilers - NDRV3:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sollicitude - ft. Kaede
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation en cours : Kaede Uriyama
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» [sada toshino & Kaede] infirmerie [modo/admin acceptée] Cadavre..
» Ikeda Kaede and Seo Takeo
» lee kaede

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: Disaster Recovery :: Killing Game :: Etage 9 - Dortoirs-
Sauter vers: